Sections Principales
Présentation
Cadre législatif
Etablissements financiers
Statistiques monétaires
Notes de conjoncture
Indicateurs monétaires
Marché monétaire
Marché interbancaire
 Rapport annuel de la Banque d'Algérie 2006

INTRODUCTION

Le retour à la stabilité macroéconomique en 2000 a constitué un ancrage solide à la reprise de l'effort d'investissement dès 2001, pour asseoir une démarche de croissance économique appuyée par une poursuite des réformes structurelles. 

Les performances économiques et financières robustes des années 2001 à 2005, comme en témoigne la forte croissance économique appuyée par le programme de soutien à la relance économique, la viabilité de la balance des paiements et des indicateurs de la dette extérieure ainsi que la nette amélioration de la situation des finances publiques et de la liquidité bancaire, ont permis d'ancrer durablement la stabilité financière de l'Algérie. 

En particulier, la stabilisation du taux de change effectif réel du dinar, en contexte de convertibilité du dinar pour les transactions internationales courantes de bonne foi, constitue un important pilier pour cette stabilité financière. Corrélativement, dans un contexte d'évolution macroéconomique caractérisée par l'excès de liquidité depuis 2002, l'efficacité dans la conduite de la politique monétaire par la Banque d'Algérie a bien contribué à la maîtrise de l'inflation, en contexte d'émergence de la stabilité monétaire en Algérie. Les conditions monétaires et financières sont devenues de plus en plus favorables, aussi bien pour l'investissement que pour l'activité de production de biens et services. 

L'année 2006 a vu la poursuite soutenue de la mise en œuvre de la stratégie de désendettement extérieur, vu la très forte réduction de l'encours de la dette extérieure conjuguée à la solidité marquée de la position des réserves officielles de change. Aussi, la forte position financière extérieure nette de l'Algérie émerge comme le socle de la stabilité financière à moyen terme, d'autant plus que la stabilité du taux de change effectif réel du dinar à son niveau d'équilibre est conduite avec prudence. Ces éléments fondamentaux pour la sécurité financière nationale sont à consolider, à mesure que l'ouverture de l'économie nationale devient structurelle, notamment, avec la mise en œuvre de l'accord d'association avec l'Union Européenne. 

Le présent rapport a pour objet l'analyse des principales évolutions macroéconomiques, financières et monétaires de l'année 2006. 

 

 

Téléchargement des différents chapitre du rapport 

CHAPITRE I :
ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL


CHAPITRE II :
ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE ET PRIX


CHAPITRE III :
BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTÉRIEURE


CHAPITRE IV :
FINANCES PUBLIQUES


CHAPITRE V :
SYSTÈME BANCAIRE ET INTERMÉDIATION


CHAPITRE VI :
MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTÈMES DE PAIEMENT

CHAPITRE VII :
CONTRÔLE ET SUPERVISION BANCAIRE

CHAPITRE VIII :
SITUATION MONÉTAIRE ET POLITIQUE MONÉTAIRE


CONCLUSION

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES

->Télécharger L'intégralité du document