Sections Principales
Présentation
Cadre législatif
Etablissements financiers
Statistiques monétaires
Notes de conjoncture
Indicateurs monétaires
Marché monétaire
Marché interbancaire
 Organisation / Fonctionnement du Marché Monétaire

I - REORGANISATION DU MARCHE MONETAIRE

Le nouveau cadre réglementaire instauré par le règlement n° 91-08 du 14 août 1991 portant organisation du marché monétaire et l’instruction n° 33-91 portant application de l’organisation du marché monétaire a fixé les modalités de transaction sur le marché monétaire, les conditions d’accès au marché (autorisation préalable du Conseil de la monnaie et du crédit) et les techniques et procédures d’interventions de la Banque d’Algérie sur le marché monétaire.

Une des résultante, a été le décloisonnement du marché monétaire par son élargissement à d’autres intervenants, notamment les investisseurs institutionnels et les institutions financières non bancaires. Leur nombre est passé de 5 à 17 intervenants.

Intervenants admis au marché interbancaire :

BANQUES

ÉTABLISSEMENTS
FINANCIERS

Investisseurs
Institutionnels

AUTRES 

BADR

BEA

BDL

BNA

CPA

CNEP BANQUE

CNMA BANK

CITIBANK

ARAB BANK PLC

HOUSING BANK

NATIXIS ALGERIE

TRUST BANK

GULF BANK

FRANSABANK

CALYON ALG

HSBC ALG

AL SALAM BANK

ABC

SOCIETE GENERALE

BNP-PARIBAS

SRH

SOFINANCE

ALC

CETELEM

CAAR

CAAT

CNAS

CNL

CNR

SAA

CASNOS

CCR

CNAC

CASH

CIAR

TRUST ALG

BAD*

ELBARAKA**

 

* BAD : Institution financière non bancaire
** La banque El Baraka est admise au Marché dans un cadre particulier

Le marché fonctionne sans interruption de 9 h à 15h 30, les intervenants présentent leurs offres et demandes de liquidités auprès des services de la Direction des marchés monétaire et financier (chargés de l’intermédiation sur le marché monétaire).

Dès conclusion des opérations de prêts-emprunts, les intervenants sont avisés par le canal du marché des résultats de la confrontation de l’offre et de la demande. L’échange de lettre ou bordereau, le virement de fonds et les transferts éventuels de supports s’effectuent à l’initiative des parties.

La régulation du marché est assurée par la Banque d’Algérie qui intervient par des prises ou mises en pensions à 24h (pour fournir ou éponger des liquidités), par des prises en pensions à plusieurs jours à l’initiative des banques et par des adjudications de crédits dont la durée ne peut excéder 3 mois.