Sections Principales

Cadre législatif et
  Réglementaire
 
Banques et Établissements 
  Financiers
Statistiques Monétaires
Bulletins Statistiques
Notes de Conjoncture
Indicateurs Monétaires
Marché Monétaire
Marché Interbancaire
 des Changes
Rapport sur la Stabilité  du 
  Secteur Bancaire Algérien
Avis d'Appel d'Offre
  Note d'information
  sur le Retrait de Billets
  de Banque
 Présentation de la Banque d'Algérie


ORGANISATION :

Pour mener à bien ses missions, la Banque d’Algérie est organisée au niveau central en :

1 - Sept (7) Directions Générales s’occupant des départements d’études, d’inspection et des activités bancaires

- Direction Générale des Études,
- Direction Générale de l’Inspection Générale,
- Direction Générale du Crédit et de la Réglementation Bancaire,
- Direction Générale du Contrôle des Changes,
- Direction Générale de la Caisse Générale,
- Direction Générale des Relations Financières Extérieures,
- Direction Générale du Réseau.

2 - Deux (2) des Directions Générales gérant des aspects spécifiques liés à l’émission de billets et à la formation bancaire, il s’agit de :

- la Direction Générale de l’Hôtel des Monnaies (Imprimerie et frappe),
- la Direction Générale de l’École Supérieur de Banque qui prend en charge la fonction formation et le recyclage du personnel de l’ensemble du secteur bancaire.

3 - Deux (2) Directions Générales chargées de la gestion administrative et des moyens de la Banque, il s’agit de :

- la Direction Générale des Ressources Humaines,
- la Direction Générale de l’Administration des Moyens et des Systèmes de paiement.

Elle dispose, en outre d’un réseau composé de 49 agences et succursales, lui assurant une présence effective dans chacune des wilayas du pays : les agences et succursales sont coordonnées par trois directions régionales implantées dans les villes d’Alger, Oran et Annaba.

Un personnel de près de 3400 agents contribue, à tous les niveaux, à la réalisation des objectifs de la Banque.

Un vaste programme de modernisation des équipements et des méthodes de travail ainsi qu’un programme de formation ont été mis en œuvre afin de permettre à la Banque d’Algérie de répondre et de veiller à ce que le système bancaire en général réponde aux exigences du nouveau contexte, tant national qu’international.