Carrière

Histoire & patrimoine

1000 DA année 1995

C’est en vertu du Règlement n° 95-05 du 8 juillet 1995 que la Banque d’Algérie a émis un billet d’une valeur de 1000 DA. Les illustrations de ce billet rendent hommage à l’art rupestre que nous lègue le parc national du Tassili N’Ajjer situé dans la wilaya d’Illizi. Portant le thème de « l’histoire de l’Algérie, période préhistorique » la face recto du billet qui illustre des gravures rupestres au centre, représente à droite le “Baballus Antiqus”, une espèce de buffle préhistorique disparu qui a existé dans le Sahara tempéré avant la désertification. Le buffle préhistorique fait référence à l’une des plus anciennes périodes de l’art rupestre nord africain, appelée le “Bubalin”. Quant à la face verso du billet, il représente des scènes et paysages de l’Algérie préhistorique, tandis qu’à gauche l’on retrouve une célèbre gravure de la Gazelle ou de la “petite Antilope” gravée sur une dalle située dans la station rupestre de Tin Taghirt dans le parc national du Tassili N Ajjer.

Dimensions :  Hors tout : 160mm x 71,7mm,

                        Vignette : 120mm x 61,7mm.

Filigrane : Reproduit des têtes d’un buffle préhistorique, en continu à l’intérieur d’une bande verticale située à gauche du billet au recto et à droite au verso.

Tonalité : bistre violacé.

100 DA année 1996

En 1996, la Banque d’Algérie émet un nouveau billet d’une valeur de 100 DA. Le billet qui porte le thème de « l’histoire d’Algérie, période antérieure à l’invasion coloniale » illustre sur le recto, une scène de la bataille d’El Harrach en l’an 1775 traduisant la victoire de l’armée algérienne sur l’armée d’invasion espagnole. Sur son verso le billet représente des éléments de la marine algérienne engagés dans une bataille navale.

Dimensions :  Hors tout : 130mm x 71,7mm,

                        Vignette : 90mm x 61,7mm.

Filigrane : Reproduit des têtes de gazelle entrelacées, en continu à l’intérieur d’une bande verticale située à gauche du billet au recto et à droite au verso.

Tonalité : Bleu.

200 DA année 1996

Dans la série histoire et patrimoine, un billet d’une valeur de 200 DA a été émis, portant le thème de « l’histoire de l’Algérie, période de la pénétration de l’Islam ». Sa vignette reproduit une scène de lecture du Coran dans une école coranique sur le recto et des motifs décoratifs et des symboles sur le verso du billet.

Dimensions :  Hors tout : 140mm x 71,7mm,

                        Vignette : 100mm x 61,7mm.

Filigrane : Reproduit des têtes de cheval barbe, en continu à l’intérieur d’une bande verticale située à gauche du billet au recto et à droite au verso.

Tonalité : brun rougeâtre. 


500 DA année 1996

Le billet d’une valeur de 500 DA mit en circulation dans le cadre de cette série en 1996, renvoie à la période numide de l’Algérie. Le thème illustré sur le billet est « l’histoire de l’Algérie, période numide », il reproduit une scène d’une bataille opposant l’armée Numide à l’armée Romaine d’invasion sur le recto et des scènes et paysages de l’Algérie Numide sur le verso du billet.

Dimensions :  Hors tout : 150mm x 71,7mm,

                        Vignette : 110mm x 61,7mm.

Filigrane : Reproduit des têtes d’éléphant, en continu à l’intérieur d’une bande verticale située à gauche du billet au recto et à droite au verso.

Tonalité : violet rougeâtre.

500 DA année 1998

En 1998 un second billet d’une valeur de 500 DA a été mis en circulation dans le cadre de la même série. Ce billet qui porte les mêmes illustrations que celui de 1996, porte en revanche des éléments de sécurité nouveaux présents dans l’hologramme d’une largeur de 13 millimètres, de type (LEAD) apposé sur la partie gauche du recto, à la gauche du texte « BANQUE D’ALGERIE » (en langue nationale) ; le graphisme de type « PEAK » apposé sur la partie supérieure de la zone filigranée et enfin le fil de sécurité de type « WINDOW-THREAD », micro imprimé, apparaissant dans la partie centrale gauche du verso.

L’hologramme représente sous un angle l’inscription “Banque” en langue nationale et les bustes de “l’Emir Abdelkader” et de “Jugurta” regardant vers la gauche. En inclinant le billet l’hologramme représente l’inscription “Algérie” en langue nationale ainsi que les bustes de “l’Emir Abdelkader” et de “Jugurta” regardant vers la droite.

1000 DA année 1998

Le dernier billet de la série histoire et patrimoine, a vu la mise en circulation d’un billet d’une valeur de 1000 DA en 1998, en vertu du Règlement n◦ 98-02 du 10 juin 1998 modifiant et complétant le Règlement n◦ 95-05 du 8 juillet 1995. Ce nouveau billet qui porte les mêmes illustrations que le billet de 1996, porte en revanche des éléments de sécurité nouveaux à savoir un hologramme d’une largeur de 13 millimètres, de type (LEAD) qui est apposé sur la partie gauche du recto, à droite du chiffre « 1000 » vertical. Ce même chiffre est répété en continu sur le côté droit de l’hologramme. Le billet contient aussi un graphisme de type « PEAK » apposé sur la partie supérieure de la zone filigranée du verso. En outre, le fil de sécurité de type « WINDOW-THREAD » micro imprimé de ce nouveau billet apparait cette fois dans la partie centrale gauche du verso.

L’hologramme représente sous un angle l’inscription “Banque” en langue nationale et les bustes de “l’Emir Abdelkader” et de “Jugurta” regardant vers la gauche. En inclinant le billet l’hologramme représente l’inscription “Algérie” en langue nationale ainsi que les bustes de “l’Emir Abdelkader” et de “Jugurta” regardant vers la droite.